Laurent devant foule

résultats (90)

Liste des articles avec cette étiquette

Brahim Djoubri Vainqueur à Châtillon

Brahim Djoubri gagne le grand prix de Châtillon devant votre serviteur, sur une finale disputée, 250 à 232 en 5 reprises.

Brahim Djoubri

J'y croyais pourtant bien. A la troisième reprise je joue pour une poignée et j'ai les billes. Malheureusement un engrenage sur la bille 3 empêche cette bille de sortir et l'arbitre m'envoie sur la chaise. Normal.

Brahim en profite et revient au score avec une série de 136. A la cinquième j'ai encore ma chance, mais à ce moment de la partie je ne suis plus là. La série de Brahim a été longue, il s'est battu comme un diable, avec des points difficiles, et quand je me lève de ma chaise, je laisse les billes un peu décider. J'en ai assez de me battre avec ce billard. C'était vraiment usant de jouer au 47/2 sur ces tables.

Sur la reprise Brahim joue pour une soixante de points. Il les fera jusqu'au dernier, habité par la volonté de ne pas rater, et ce n'était pas toujours facile avec les pipes qu'il se donnait. Bravo Brahim pour cette nouvelle victoire, bien méritée, et ce sixième grand prix 47/2 master au palmarès, je crois.

Le niveau de ce grand prix ne fut pas relevé, mais à part la victoire, il était difficile de penser à autre chose. Impossible de jouer les billes de prêt et la ligne. Le billard était tout sauf droit.

Deux séries au dessus de 200. Brahim DJOUBRI 241 et Jean François FLORENT 242. Deux joueurs au dessus de 30 de moyenne. 35,94 Jean François FLORENT et votre serviteur 34,55. Meilleure partie pour David Jacquet 250 en 2 reprises.

Prochain rendez le grand prix master 47/2 à Andernos les 23, 24 et 25 janvier 2009.

Alain REMOND Vainqueur

Après un parcours sans faute, Alain REMOND s'impose en finale sur le joueur du billard club chratrain, Willy GERIMONT, 120 à 93 en 15 reprises.

Alain Rémond Willy GERIMONT Xavier LEROY Claude Bauduin

Xavier LEROY et Claude BAUDUIN finissent respectivement 3ème et 4ème. Deux belles performances pour ces deux joueurs qui leur vaudra d'être classé tête de série 7 et 8 sur le prochain grand prix de Calais en janvier 2009.

Après deux grands prix, Alain prend la tête du classement général et du classement pour la sélection au championnat du monde 2009. Comme à Andernos je perds le second match de poule face à Willy GERIMONT.

Tendu et impatient, je n'ai pas réussi à trouver une quelconque affinité avec les billes pendant ce match, et je m'incline 100 à 71 en 19 reprises.

Prochain rendez vous pour les joueurs de bande, le championnat d'Europe du 25 au 29 novembre à Wychen, Hollande.

Champion d'Europe

Tout le monde ne le sait sans doute encore pas, mais il y a quelques semaines, Stéphane COHEN est devenu champion d'Europe au jeu de la 9.

sbm1

Sport Billard Magazine lui dédie dans son dernier numéro, un article de trois pages. Isabelle AUTIER a recueilli ces impressions, je vous conseille de le lire. J'ai beaucoup aimé. Grand BRAVO Mr COHEN. J'ai été très touché par vos mots, votre simplicité, et je vous souhaites encore de vivre, de si belles aventures.

Soumagne Champion à Billy Montigny 2007/08

Pierre Soumagne gagne son deuxième titre de champion de France au cadre 47/2. Il bat David JACQUET en finale 300 à 55 en 6 reprises. La médaille de Bronze est remportée par Johann PETIT qui bat Jean François FLORENT 300 à 281 en 8 reprises.

 Voici le classement du championnat de France, cadre 47/2 Master, qui s'est disputé à BILLY MONTIGNY, Nord Pas de Calais, ce week-end.

cf-472-billy-20084

Le Billard Club OISSEL doit être heureux de ce week-end. Ses deux joueurs se placent sur la deuxième et troisième marche du podium.

Prochain championnat de France cadre 47/2 les 23, 24, 25 et 26 avril 2009 MONT DE MARSAN.

Premier Grand Prix 47/2 Master saison 2008/2009 les 21, 22 et 23 novembre 2008 CHATILLON.

Pierre SOUMAGNE Vainqueur

Pierre SOUMAGNE gagne le premier Grand Prix 1 Bande Master de la saison disputé le week-end dernier à Andernos Les Bains.

soumagne2.jpg

Après un départ difficile dans son premier match de poule, il perd 87 à 100 en 20 reprises face à Jean Luc DUQUENOY, Pierre SOUMAGNE conclura ses matchs suivant en 7, 6, 12 et 7 reprises en finale face à Bernard VILLIERS.

Pierre finit son tournoi avec 16 points de classement et 10,52 de moyenne générale. Une belle rentrée en saison qui le place à la pole position pour la qualification au championnat du Monde.

Alain REMOND et Nicolas GERASSIMOPOULOS donne le plus beau match du tournoi. 100 à 75 en 3 reprises.

Alain Rémond gerassimopoulos5.jpg

Quand à votre serviteur, il finit 19ème avec 5,06 de moyenne générale. Sans avoir jamais pu me libérer, je gagne mon premier match contre Jean ARNAUD. Un match joué sous l'inquiétude, tellement mes repères de performance sont absents. Mais bon je m'en sort, Jean était encore moins dans le coup.

Je joue le second match contre Willy GERIMOND. La victoire ou le match nul me qualifie. Première reprise je rate sur buttage. Deuxième je rate le même point, sans doute ai je baissé la hauteur d'attaque, et me voilà parti dans le doute.

Willy enfonce le clou et réalise une série de 34. A la pause je suis mené 53 à 21. Je me calme un peu mais sensation, concentration et silence sont absents. J'ai peur de sortir du tournoi, de laisser les billes, je ne joue plus, je perds 100 à 77 en 17 reprises.

Les boules!!!

Prochain tournoi les 14, 15 et 16 novembre à Chartres. J'ai le temps de me refaire une santé. Consulter le classement sur Kozoom.

Finale de France au cadre 71/2

Avec beaucoup de retard, je vous annonce ma victoire au championnat de France de cadre 71/2 qui se disputait les 4, 5 et 6 juillet au Billard club de Ronchin. Dans une poule de cinq joueurs, je me qualifie pour les demi finales avec trois victoires sur, Xavier Carrer, Patrick Dupont, David Jacquet, et une défaite face à Jean François Florent. Xavier Carrer sera le deuxième qualifié de la poule.

Xavier CARRER médaille d'argent

Dans l'autre poule, c'est Jean Arnaud qui finit premier avec quatre victoires. Pierre Soumagne est le second qualifié. Les demi finales du dimanche matin opposent donc Arnaud à Carrer et Soumagne à Guénet.

jean-arnaud

Dans un match en 12 reprises Jean Arnaud s'incline face à Xavier Carrer. De mon côté je gagne en 5 reprises. La finale sera longue et indécise jusqu'à la 15ème reprise où le score s'arrête à mon avantage: 250 à 225.

Pierre soumagne médaille de bronze

Je gagne mon troisième titre à ce mode de jeu, sans grande performance. Quatre parties en 5 reprises, une en 15, une en 16. 27,22 de moyenne générale et 188 de série. Rien à dire, sinon qu'il est difficile de jouer en cette période estivale.

Xavier Carrer était très proche de la victoire. Avec un peu plus d'entrainement sans doute m'aurait il fait la peau. Mais tout le monde sait que Xavier a choisit d'autres chemins qui lui demandent toute son énergie, et avec ça, il ne s'en sort pas si mal.

Bravo Xavier et merci encore de nous donner chaque jour, tout le billard en ligne et ces nombreuses diffusions de notre sport favori sur les chaines TV.

Je finis en remerciant tous les bénévoles du pays des Chti's, de la ligue Nord pas de Calais, du BC Ronchin qui se sont rendus disponibles pour cette finale. Les arbitres, les marqueurs, les serveurs, les cuisiniers, et tous les autres.

Retrouvez les résultats du championnat sur kozoom.com.

Frédéric Caudron Vainqueur chez les Chtis

Le grand champion Belge, Frédéric Caudron, gagne son quatrième titre de champion d'Europe 1 bande à Carvin.

caudron1.jpg

L'opposition n'a pas été grande. Mise à part le néerlandais Henri Tillemann et le français Pascal Dessaint qui dépassent les 100 points sur 150, 103 et 102, aucun autres joueurs croisés sur sa route n'ont pu l'inquieter, réalisant tout juste la moitié de la partie.

Sur des billards difficiles, sujet à de grandes déviations, Frédéric Caudron exprime sans difficiculté apparente son talent de caramboleur. Il allonge le tir. Assure ses points. Et réalise quand même une belle moyenne générale de 13,93.

Moyenne générale que beaucoup de joueurs se contenteraient, et avec Henri Tilleman, sont les deux seuls joueurs à dépasser les 10 de moyenne. Meilleure série de 118 faite par Tilleman.

Le champion néerlandais Jean Paul De Bruijn, six fois champion d'Europe de la discipline et recordman du monde, finit à la 8ème place avec 8,84, presque trois fois moins que la saison passée.

salle-carvin.jpg

Le billard club de Carvin avait fait les choses en grand. Une belle salle avait été installée, prête pour accueillir les joueurs, prête pour le spectacle. Dommage que l'installation des billards n'est pas été au rendez vous.

Mais chez les Chtis ont ne s'ennuie pas et l'ambiance était chaleureuse. Eliminé dès le premier jour je suis resté jusqu'au bout, et je me suis régalé durant ces quatres jours. J'ai regardé les copains. Il y a eu des matchs, malgré tout super. Des victoires conquises à la rupture, le vendredi. Et pour le plaisir, pour se regonfler, les trois coups de Tilleman.

Et puis toujours autant de passion chez les joueurs. Pour certains, on parle encore billard au petit coin. Pour d'autres: " Tu les as eu tes chaussures?".

frederic-caudron-patrick-niessen.jpg les-shoes-de-pierre-et-alain.jpg

En tout cas, je me réjouis d'être à la saison prochaine pour remettre ça, car vraiment, je l'avais bien en travers mercredi dernier.

Retrouvez les résultats en détail du championnat d'Europe sur kozoom.com.

Jean François FLORENT Champion de France

Après trois jours de compétition, le joueur du billard club de Ronchin, Jean François Florent, remporte brillamment le championnat de France libre master.

jeff-st-denis-en-val.jpg

Deuxième de sa poule, Jean François joue en demi finale contre votre serviteur, premier de sa poule. Jean François Florent, sans pourtant bien jouer, gagne en 3 reprises. Dans l’autre demi finale, Florian Teyssier fait un très beau match et gagne en 2 reprises face à Johann Petit.

Sur la finale, Florian Teyssier commence et joue le point d’entrée, toujours en deux bandes. Ce qui lui avait réussi jusqu'à présent, ne lui réussira pas ici, il rate à 5 points. Jean François, bien appliqué, saisit sa chance, et conclut en une seule reprise.

Florian Teyssier

La médaille de bronze est remportée par Johann Petit 400 à 17, deux reprises sur Laurent Guénet, avec une belle et rapide série de 399.

2.jpg

La salle de fêtes de la petite ville de St Denis en Val, a vécu ces trois jours au rythme de la série américaine. Le championnat était relevé, disputé, cinq séries de 400 et une moyenne générale de 81,32.

Un public connaisseur est venu nombreux pendant ces trois jours, ce qui ravi le président du club dynosiens inquiet avant le début de la compétition. Il me confia dimanche après la cérémonie de clôture, avoir vu un championnat magnifique, des joueurs super sympas, sans grosses têtes et proche du public.

Le championnat a donc bien fonctionné, tout le monde était content. Le jeu de la partie n'est pas mort.

Je remercie très sincèrement les bénévoles du Billard club de St Denis en val pour le beau travail effectué. Les arbitres de la ligue de billard du centre, excellent pendant ces trois journées. Le public, connaisseur et curieux venu applaudir les performances de mes camarades.

C’est avec grand plaisir que je reviendrais à St Denis en Val pour nous recontrer tous encore une fois autour du billard.

Retrouver en détail les résultats de ce championnat sur kozoom.  

Champion de France Cadre 47/1

Pierre Soumagne est le nouveau Champion de France de cadre 47/1. Dans une finale contre Jean François Florent, il s'impose 200 à 195.

Pierre Soumagne champion de France cadre 47/1 Macon 2008

Personne n'y croyait plus tellement. Jean François Florent commence et fait le trou. A la 3ème reprise il mène 69 à 9. A la 5ème, 121 à 9. A la 8ème, 169 à 31. Jusque là Pierre Soumagne est inexistant. Il commet erreur sur erreur, laissant souvent des positions faciles.

On se demande ce que fait Jean François pour ne pas conclure, mais il joue trop fort, voulant assurer, et se laisse des points difficiles. Malgré cela, Jean François s'accroche et avance à petits pas. A la 10ème il est toujours en tête, 177 à 43. 11ème reprise Jean François fait 6 points et Pierre rate après une série de 47 points. Le score est alors de 183 à 90.

salle Macon 2008

12ème reprise, Jean François a les billes. 17 points et il atteint les 200. Incroyable, Jean François ne fait que 10 et laisse encore une chance à Pierre de revenir. Pierre qui ne fait qu'un seul point. Jean François est en pleine déconfiture, envahie par la peur. Il n'arrive pas à se reprendre, et sur son 3ème point, à la 13ème reprise, fait un mauvais choix et rate.

Pierre aligne 20 points. Le score est maintenant de 195 à 111. 14ème reprise, 0 pour Jean François, 0 pour Pierre. 15ème reprise, les billes sont dans le tiers, Jean François choisit de jouer un piqué difficile, mais toujours envahie par le doute ne donne pas le coup.

Pierre Soumagne à son 5ème point, dans un geste très déterminé, joue un rétro amorti, rappel 4 bandes, à la perfection. On sent à ce moment là que ce n'est plus le même joueur. Il demande à l'arbitre de faire essuyer les billes. Pierre reste très concentré. Il sait bien là que c'est sa dernière chance. Il aligne les points avec application et atteint le premier les 200.

arbitres-macon-2008

Bravo Pierre, mais tu as bien eu chaud aux fesses. Que dire Jean François. Tu avais les cartes en main. Nerveux, ta fragilité émotionnelle a repris le dessus, et tu as craqué à la fin. Mais à mon humble avis, c'est plus ton jeu qui t'a fait perdre que cette fragilité, car vraiment parfois, tu tapes là dedans.

Pour la troisième place Jean Arnaud s'impose avec brio sur une partie gagnée en 4 reprises, 200 à 14, sur Willy Gérimond. Et je finis 5ème, éliminé en poule par Pierre Soumagne en 5 reprises et Jean François Florent en 6 reprises.

Je rentre tout de même avec une nouvelle performance, certainement la plus belle de ma carrière, 200 en 1 reprise, sur mouche.

200 sur mouche

Après le 71/2 en 2005 et la bande en 2007, le billard club de Macon organisait ce week end son troisième championnat de France Master. Ce championnat pris au pied levé en début d'année, pour d'abord faire plaisir aux joueurs, comme aime bien le dire Madame Gaby Got, Présidente de la ligue de Bourgogne.

Et bien je tiens à vous remercier tous encore aujourd'hui, pour cette belle organisation que vous nous avez encore offerte ce week end, encore mieux que l'année dernière, et toujours aussi conviviale. C'est un plaisir de venir jouer à Macon, et je me réjouis d'y revenir.

Retrouver tous les résultats, cliquez ici.

Prochain rendez-vous les 11, 12 et 13 avril. Finale Libre master à Saint Denis en Val.

 

Pierre Soumagne Champion d'Europe 2008

A Athènes, Pierre Soumagne conserve son titre et reste champion d'Europe pour une année encore. Le jeune champion n'a pas tremblé devant ses aînés, et confirme son rang, acquis l'année dernière à Herten (D), de meilleur joueur de cadre 47/2.

Pierre soumagne champion d'europe à Athènes 2008

A part un match de poule perdu contre Ziogas, le jeune joueur tchèque, en deux reprises 250 à 7, il fait le plein éliminant successivement, Argiriou Xristos (GR) en 4 reprises et Swertz Raymond (NL) en 3.

En huitième c'est au tour de Swen Daske (D) 300 en 8, puis en quart Thomas Nockemann (D) 300 en 2, en demi Henri Tilleman (NL) 300 en 1, et en finale à la première prolongation, Kaofer Armin (AT).

Armin Kaofer

Une finale ou le joueur autrichien arrive au 300 points le premier à la quatrième reprise. Pierre doit donc sur la reprise faire 83 pour rester en course. Ce qu'il fait sans trop de difficulté ni de stress apparent.

A la prolongation Armin Kaofer gagne le tirage à la bande et décide de commencer. Il rate le point de départ trop serré, d'un petit centimètre à peine. Pierre ne lui laissera aucune autre chance et fera les 30 derniers points de ce championnat pour gagner à 20 et quelques mois, son deuxième titre de champion d'Europe.

Estève MATA

Bravo Pierre tu as été magnifique. Te voir jouer ce dimanche, en demi et en finale, avec autant de faciliter était un vrai régal, un véritable spectacle. Je sais que tout le monde s'en est rendu compte et c'est avec toi de belles années que le billard de jeu de série découvrira.

A part la grève d'électricité, trois coupures de deux heures chacune, l'élimination en poule de Xavier Grétillat, pas de surprise dans ce championnat mais de belles parties.

A noter, Raymond SWERTZ le jeune champion d'Europe juniors sort avec 74,85 de moyenne générale, un gros client dans les futures années. Esteve MATA finit 3ème avec 92,07 de moyenne. Faus MARECK échoue de peu sur Henri TILLEMAN en quart avec une série de 257 sur la reprise.

Henri Tilleman

Et le match incroyable entre Thomas Nockemann et Peter VOLLEBERG. Thomas atteint les 300 points à la 3ème reprise. Peter égalise sur 163. Les deux joueurs jouent alors une première prolongation de 30 points en une seule reprise.

Puis une deuxième en une reprise aussi. Puis une troisième en une reprise encore. Puis la quatrième en une reprise toujours. A la cinquième Peter rate le point de départ trop court. Thomas NOCKEMAN admirable de sans froid et de détermination conclut. Quel match, quelle tension, moi qui jouait sur la table d'à côté, je peux vous dire, la salle était bouillante.

willy Gérimont

Du côté français, à part David JACQUET qui rate son premier match, tous les français sont en huitième. On retrouve en quart Willy GERIMONT qui tombe sur Esteve MATA 121 à 300 en 4, et votre serviteur qui s'incline sur Armin KAOFER 300 à 178 en 2.

J'étais bien parti sur la première reprise mais à 170 je joue un passage que je rate d'un micron. Armin conclut sur 298. Rien à dire, sinon qu'à ce moment du championnat, ça ne rigole plus du tout. Alors quand vous avez les billes il faut finir, car il y a très rarement de deuxième chance.

Retrouvez tous les résultats en détail sur le site de Kozoom.com.

Pierre Soumagne Vainqueur à Soissons

Quel plaisir de voir combien le billard est aimé à Soissons, combien les joueurs sont appréciés, combien le billard club de Soissons, Michel TARALLE son président et toute sa grande et sympathique équipe aiment recevoir.

pierre Soumagne vainqueur au championnat de France master une bade de Soissons 2008

Et de voir Pierre SOUMAGNE conquérir son premier titre master à la bande devant ses camarades de club. De voir une salle comble ce dimanche après midi pour une finale contre Alain REMOND, où il n'y avait plus aucune place assise, le public debout derrière les gradins, tout le clan Soumagne présent, attendant l'ultime reprise pour laisser exprimer leur joie et couler leurs larmes.

cervera-2007-alain-remond

Ce jeune champion appelé le petit Mozart de billard par tous les journaux locaux, ce jeune champion natif de Soissons leur a bien renvoyé l'ascenceur hier après midi. Pierre SOUMAGNE ne perd aucun match sur ces trois journées de compétition.

Même si ces performances du week-end sont nettement inférieures à celle de Alain REMOND, médaille d'argent, et de Bernard BAUDOIN, médaille de bronze, sa qualité de combattant saisissant chaque occasion laissée par son adversaire, lui ont permis à vingt ans à peine, de décrocher un titre prestigieux et convoité, champion de France Master à la bande.

Bernard Baudoin au championnat de France master une bande Soissons 2008.

Bravo Pierre, je te félicite encore. Je félicite également le président Michel TARALLE, tous les membres du Billard club de Soissons, Madame le Maire Edith ERRASTI, pour le soutien qu'ils donnent au billard, pour les nombreux cadeaux qu'ils ont offert tout au long du week-end, pour l'accueil qu'ils nous ont réservés, et pour la passion qu'ils ont mis sur l'organisation de cette finale afin que les joueurs puissent donner le meilleur d'eux.

Même si je n'ai pas gagné, même si je n'ai pas très bien joué, j'ai été très touché par tous ces petits moments d'attention et j'espère que tous les matchs de cette finale, les nouveaux records de France établis, vous ont fait vivre un merveilleux moment de billard. J'espère à très bientôt pour d'autres finales ou pour d'autres tournois.

Tous les résultats sur Kozoom.com

Vainqueur à Oissel

Après Dinard en 2006, je renoue avec la victoire, et cela fait du bien après deux mois de doute, depuis mon fiasco au championnat d'Europe de cadre 71/2 à Domburg.

affiche-oissel

Je n'ai pas vraiment très bien joué sur ce tournoi, mais suffisamment pour remporter tous mes matchs. En poule sur Vincent Gougelin, joueur de N1, je gagne 150 à 102 en 11, et sur Mickaël Devogeleare, 150 à 1 en 3.

En 1/4 je tombe sur Brahim Djoubri. Après trois défaites consécutives depuis le début de saison, j'avais très à coeur de mettre fin à cette série. Je gagne 200 à 132 en 7 reprises.

En demi je joue Jean François Florent. Je gagne 200 à 174 en 6. Le match est serré. A la 6ème reprise, au 174ème point, Jean François fait la faute. Il joue un rétro direct avec rappel en longueur de la bille 2 par la petite bande. Il réussit le point mais ne carambole pas bien la bille 3 et les trois billes se retrouvent alignées sur la petite bande.

Jean françois florent

Il tente le massé très difficile et rate. Je conclus sur cette 6ème reprise. Jean François, bien plus sûr que d'habitude et surtout beaucoup plus calme, fera les meilleures performances du week-end. 39,65 de moyenne générale et 150 de série, bravo Jean François.

Je retrouve Bernard Villiers en finale, qui s'est défait de Pascal Matory et Hervé Famchon en poule. De Johann Petit en 1/4. Et de Pierre Soumagne en demi. Il joue 30 de moyenne, Bernard est en forme.

Bernard Villiers

Je gagne le tirage à la bande et le laisse commencer. Trop fin, il prend le contre. J'en profite, 135 à la 1ère reprise. Bernard ne reviendra pas et je gagne 200 à 76 en 5 reprises.

Je reçois la coupe du tournoi de la main du Président de la ligue de Normandie. Daniel Millet, au four et au moulin, donnant le mot de la fin, remerciant, arbitres, joueurs, bénévoles. Il nous donne déjà rendez vous pour l'année prochaine et son grand prix de Oissel 2009.

A l'issu de ce dernier tournoi, sept joueurs sont qualifiés pour la finale de France qui rejoignent Pierre Soumagne Champion de France en titre. Bernard Villiers - David Jacquet - Johann Petit - Jean Arnaud - Jean François Florent - Patrick Dupont - Laurent Guénet.

Deux autres joueurs complèteront le tableau final, qualifiés par les barrages du 5 mai 2008.

arbitreoissel2.jpg

Après le désistement de la ligue de Champagne, la finale du championnat de France de cadre 71/2 attend un organisateur. Prévue les 9, 10 et 11 mai, comme la finale du cadre 47/2, elle ne se jouera probablement pas cette saison. Je me demande bien pourquoi les clubs, les ligues ne veulent plus organiser ces manifestations.

Un grand merci au billard club de Oissel et à toute son équipe, aux arbitres, qui ont eu tous fort à faire ce week-end, et à la saison prochaine.

Lire les résultats de ce tournoi sur Kozoom.com.

Qualification Master Cadre 47/1

Ce week-end au Billard Club de Oissel, six joueurs ont disputés les qualifications master de cadre 47/1. Leur but à tous, décrocher une place pour la Finale de France de Macon prévue les 28, 29 et 30 mars.

On retrouvait dans une première poule de 3 joueurs sur 200 points, Patrick Dupont de Soissons, Johann Petit de Oissel et Pascal Dessaint de Billy Montigny. Dans la deuxième poule, Fabio Vendittelli d'Ecully, Jean Arnaud d'Avignon et David Jacquet de Oissel.

patrick-fabio

Après deux matchs et deux victoires, Patrick Dupont et Fabio Vendittelli sont les premiers qualifiés. Avec une victoire et une défaite, Pascal Dessaint et Jean Arnaud décrochent leur billet.

pascal-jean.jpg

Ne reste plus qu'une seule place. C'est les deux joueurs du billard club de Oissel, Johann Petit et David Jacquet aucune victoire en poule, qui vont effectuer ce dernier match de barrage. Johann Petit enlève la victoire et rejoint les troupes pour la finale de France.

Johann Petit

Les dix joueurs qualifiés pour la finale de France sont:

Poule A: Jérémie Picard - Willy Gérimont - Patrick Dupont - Pascal Dessaint - Jean Arnaud

Poule B: Laurent Guénet - Pierre Soumagne - Jean François Florent - Fabio Vendittelli - Johann Petit

Patrick Dupont et Laurent Guénet

Sont qualifiés pour la finale des championnats de France 1 bande Master de Soissons.

A Soissons, Patrick Dupont avec deux matchs gagnés sur Reynald Soyez et Fabien Camberlin, puis une défaite face à D Jacquet, termine premier de son groupe avec les meilleures performances.

Patrick Dupont
 

 Eésultats Soissons

A Limoges, avant son dernier match Jean Luc Duquénoy est seul en tête avec 4 victoires. Si Jean Luc gagne ce dernier match, il rejoindra le groupe des 10 finalistes de Soissons. Il joue ce match contre Michel Banzet qui n’a encore gagné aucun match et qui ne souhaite pas rentrer bredouille à la maison.

Jean Luc a donc tout à perdre sur ce match difficile. Si il perd, il redonne la vie à Jérémie Picard et à votre serviteur.

Dès le début du match, malgré les positions faciles laissées par Michel Banzet, Jean Luc rate très facilement (je suis resté pour regarder ce match), et Jean Luc est très contracté. Il n’arrive pas à oublier l’enjeu, mettre de côté la possible défaite, et se concentrer sur son billard.

Michel Banzet ne lui livrera pas un match facile, et se motive tout au long du match pour l’emporter 150 à 110 en 35 reprises. Jérémie Picard gagne son dernier match face à Jean Arnaud 150 à 137 en 20.

Il doit attendre maintenant le résultat du mien face à Florian Teyssier pour savoir. Si je gagne ou fait match nul, les carottes sont cuites pour Jérémie. Si Je perds, c’est lui qui se qualifie à la moyenne devant Jean Luc. Je gagne en 12 reprises.

Jean Luc Duquenoy
 

Résultats Limoges

Merci à toute l'équipe du billard club de Limoges pour ces deux journées de billard, passées dans la convivialité, la simplicité et la générosité. A bientôt et bon billard à tous.

Patrick Dupont Vainqueur à Faches

Patrick Dupont, du club de Soissons, gagne le grand prix master de cadre 71/2 à Faches Thumesnil. Il s'impose en finale sur le joueur local, Hervé Famchon, avec la manière. 200 points en 2 reprises, série 152.

Patrick Dupont gagne sur ce tournoi ces 5 matchs et totalise 900 points en 32 reprises. 28,13 de moyenne générale et 152 de série, les meilleures performances du week end. Il prend surtout la tête du ranking 2007/2008 et se qualifie pour la finale de France prévue les 9, 10,11 mai en champagne.

Patrick Dupont

De mon côté, je perd mes deux matchs, contre Julien Florent et contre Brahim Djoubri. A la première reprise de mon match face à Julien je rate un point de une bande, tellement facile, incroyablement facile, et il se réveille encore cette fois, le dégout.

Pareil au championnat d'Europe de Domburg, je suis anéanti. Toutes ces années d'entraînement. Comment puis encore faire de telles erreurs. Dois je toujours être et encore attentif jusqu'au au bout des ongles.

Pas de capital de réserve, pas de repos, toujours à 200% pour sortir le meilleur de moi même. Je n'en veux plus. J'abandonne quelques reprises puis me reprend sur la fin mais le butage me renvoie sur la chaise.

Contre Brahim, je devais jouer entre 1 et 7 reprises pour avoir une chance de passer, pendant qu'il devait faire entre 6 et 40 points sur ces mêmes reprises. Mission impossible.

Tous les résultats du tournoi sur le site du club ou sur kozoom et prochain rendez vous de cadre 71/2 au Billard Club de Oissel, les 15,16 et 17 février.

Brahim Djoubri N°1

Brahim Djoubri remporte le dernier tournoi de cadre 47/2 devant Pierre Soumagne dans une finale disputée, 250 à 250 en 7 reprises, et s'impose finalement aux prolongations.

Avec deux victoires, Châtillon et Andernos, plus une place de 3ème à Ecully, Brahim Djoubri finit N°1 du ranking cadre 47/2 pour la saison 2007/2008. Un grand bravo.

Brahim Djoubri vainqueur à Ecully.

Après une très belle demi finale perdue face à son élève Pierre Soumagne, Patrick Dupont se classe 3ème du tournoi avec la meilleure moyenne générale et la meilleure série.

Les onze joueurs qui rejoindront Jean François Florent, champion de France en titre, sont maintenant connus, et vous pouvez consulter cette liste en cliquant ici.

Patrick DUPONT et Pierre SOOUMAGNE

Pour ma part, dans la poule 7 je ne gagne que mon premier match face à Xavier Carrer, et subit la loi du plus fort face à Brahim Djoubri. Je finis à la 10ème place du tournoi. A la douzième place du ranking national, je devrais passer par les qualifications pour rejoindre, avec trois autres camarades, les douze joueurs cités plus haut.

Rendez vous donc au 10 février pour une dernière chance de qualification au championnat de France. Championnnat qui n'a d'ailleurs toujours pas trouvé d'organisateur et qui est prévu les 13, 14, 15 et 16 mars.

billard club andernos

Je n'oublie pas ce petit mot pour le billard club d'Andernos qui nous a accueilli avec toujours autant de talent. Merci à toute cette sympathique équipe de bénévoles, les mêmes qui nous attendent toujours avec la même chaleur.

Merci à l'incontournable président Bernard Baudoin. Merci à Pascale, Florence et Delphine, les super women. A Lorenzo le cuistot. A Philippe le directeur de jeu. A L'écailler et ses huîtres. Aux arbitres qui viennent de loin. Aux marqueurs. Et aussi à tous les autres.

Je me réjouis de revenir à Andernos. A très bientôt, et encore bonne année à tous.

Henri Tilleman Champion d'Europe

Henri TILLEMAN remporte le 54ème championnat d'Europe de cadre 71/2. Après avoir éliminé en poule, le belge Johan Claessen puis deux allemands, Sven Daske et Thomas Nockemann, il elimine successivement René Lysterburg (NL) en hutième de finale, Patrick Niessen (BE) aux prolongations en quart de finale, Xavier Grétillat (CH) en demi finale, et Faus Marek (TCH) en finale.

Henri Tilleman

Henri Tilleman remporte là son troisième titre européen dans cette discipline. Il totalise 1750 points en 38 reprises. Soit 46,05 de moyenne générale.

Mais c'est le joueur suisse, N°1 au ranking internationnal, Xavier Grétillat qui s'empare des meilleures performances du week-end. Moyenne générale 54,60. Séries 243, 244 et 247.

Le meilleur français reste encore pour cette saison, Mickael Devogeleare, qui finit 5ème.

Xavier Grétillat Mickaël Devogeleare

Quand à moi qui espérait beaucoup sur ce championnat. Je finis loin derrière, à la 31ème place, et ma performance du week-end me laisse sans voix. Un seul mot me vient à l'esprit "Titanic".

Je vous retrouverai plus tard, d'ici quelques jours, qui j'espère me permettront de mettre quelques mots sur cette inexistante prestation.

Salle du championnat d'europe à Domburg

Cliquez ici pour retrouver le classement de ce 54ème championnat d'Europe, et ici pour obtenir le résultat des matchs sur kozoom.

Willy Gérimont Gagne à Ecully

Après la finale des championnats de France 2006/2007 perdue face à Jean François Florent, et la finale du grand prix de Châtillon perdue cette saison face à Brahim Djoubri, Willy Gérimont s'impose sur le champion d'Europe Pierre Soumagne, en deux reprises, 250 à 2. Sur les trois dernières compétitions master nationales, Willy a joué les trois finales. Difficile de faire mieux.

Willy GERIMONT Willy GERIMONT face à Jérémie PICART Willy Gérimont et Pierre SOUMAGNE

Mais à Ecully, Willy montre de nouveaux progrès, une nouvelle dimension, que tous, spectateurs, joueurs, y compris votre serviteur, ont nettement remarqués. Il joue plus près, il joue plus fort, et la pression des matchs important le sublime.

Demi finale 250 en 1. Finale 250 en 2. Willy gagne donc à Ecully sa première compétition master au cadre 47/2. Moyenne générale 67,65, meilleure série 250.

Après le championnat d'Europe de cadre 71/2 et le championnat de France espoirs, le billard club d'Ecculy a montré une nouvelle fois, son enthousiasme et sa compétence à organiser une compétition de haut niveau. Tous les joueurs l'ont appréciés, et les résultats de ce tournoi le montrent bien. Bon matériel, bon arbitrage. Spectateurs bien installés. Convivialité, accueil généreux.

Bravo au Billard Club d'Ecully. Merci à tous. Merci Monsieur le Président. Nous avons été très heureux de venir jouer chez vous et espérons tous vraiment, vous revoir la saison prochaine pour un nouveau grand prix.

Tous les résultats sur kozoom.com

Fabio Vendittelli au tournoi de cadre 47/2 à Ecully. La salle du billard club Ecully.

Dans la poule 5, je tombe avec Yannick Le Gregam et Johann Petit. Une poule où les trois joueurs peuvent sortir vainqueur même si j'ai l'avantage du nombre des victoires. Ils sont tous deux qualifiés chaque années pour la finale de France. Ils font donc partis des meilleurs, et une partie en trois, deux, voir une reprise, ne leur fait pas peur. Il faudra donc jouer à plein régime.

Ce que je fais dans mon premier match face à Yannick. Je gagne le tirage, décide de commencer. Je ne suis pas bien du tout, mais le laisser commencer, c'est lui donner une chance de me planter car le point départ est facile.

Bref, fébrile, un peu froid, le ventre en ébullition, la respiration difficile, je m'accroche. A 76 je rate sur un "Une pour Deux " facile. Je me suis trompé de réglage. L'effet n'a pas accroché. Il fallait joué plus bas et moins d'effet sur ce tapis. Yannick en fait 24. Je conclus avec un peu de chance sur cette deuxième reprise, où la bille 2 me donne le point dans un piqué sur le plein raté.

Max BONTOUX Pierre Soumagne sous l'oeil d'André Chétard arbitre international.

Yannick attaque la reprise égalisatrice et fait 83 points pendant lesquels j'ai pensé qu'il pourrait bien aller au bout tellement il jouait bien. Le lendemain matin, 8H30, Yannick donnera un match catastrophique. Johann Petit gagne 200 à 18 en 8 reprises.

Les choses sont claires. Le vainqueur de ce troisième match passera en quart. Avantage pour moi, j'ai droit au match nul. Johann gagne le tirage et me laisse commencer. Je suis dans le même état émotionnel qu'au premier match. J'avance point par point, sans précipitation. Des tombées de billes et de petits engrenages ne m'aident pas. Je n'arrive pas à rentrer dans ma bulle.

A 74 je rate. En faite à 73, sur un demi coulé passage, je bute sur la bille 3. La position dedans est délicate. Je juge rapidement le point. Piqué sur le plein et sortir la bille 3. En position de tir, je ne pense qu'à sortir sans me préoccuper si je serai placé sur la bille 3, où va la bille 2. Grosse erreur. Je sors mais retrouve les trois bien alignées au milieu du carré central.

Jérémie Picart

Pas de bande avant possible. Le massé? Un trois bandes et je tire la bourre? Non j'ai envie de continuer cette série. Je tente le massé, mais il est dur, et tout à l'heure j'ai bien failli rater un petit demi massé. Je vais trop vite, je ne suis plus complètement sur la table, mon chevalet est tremblotant, je retiens mon geste. Je laisse les billes à Johann.

Deuxième chance car Johann n'a fait qu'un seul point. Je reparts à l'attaque, décidé. A trois je joue un "Une pour deux" que j'aurai certainement du jouer direct. En position de visée, je décide de prendre plus fin pour mieux diriger la bille 2. Plus fin donc plus fort. J'oubli complètement mon arrivée sur la bille 3 que je pousse à la petite bande. C'est trop tard la bille 2 revient aussi se coller à la bande.

Pas de coulé, pas de bande avant, pas de massé. Juste le une bande finesse, maximum de bon effet, difficile. Je m'applique, trop de bille, l'effet n'accroche pas assez. Je rate à 4. Johann se lève. 199 points. Magnifique, partie terminée.

Quatre reprises pour deux matchs, je ne m'étais pas trompé. Je devais jouer à mon maximum pour sortir de la poule. Je n'en n'étais pas loin. La compétition s'arrête là pour moi et je rentre à la maison avec une question. Comment changer mes réactions à ces pics de stress.

Prochain rendez vous, le championnat d'Europe de cadre 71/2 à Domburg, Pays Bas, du 26.11 au 02.12.2007.

Pierre Soumagne Gagne à Andernos.

Le premier tournoi de la saison est gagné par le champion de France en titre, Pierre Soumagne. Alors qu’il ne joue pas très bien en poule, 150 à 44 en 8, puis 150 à 30 en 6, il finit plus fort. 200 à 53 en 5, face à Johann Petit, en demi. 200 à 60 en 5, sur la finale, face à David Jacquet. Le seul match qu’il aurait pu perdre était le quart de finale avec Xavier Carrer, 200 à 191 en 9.

Pierre SOUMAGNE David 2ème à Andernos. Xavier CARRER. 37ème du tournoi d'Andernos. Johann PETIT

Consulter tous les résultats sur kozoom.com.

De mon côté, je joue en poule avec Marc Daudignac et Benoît Legros, deux joueurs que je connais bien. Le premier que j’ai battu plusieurs fois. Le deuxième que j’ai eu comme élève. Je ne crains pas grand chose sur ces deux parties, mais en jouant en 150 points, il faut tout de même faire attention.

Avec Marc je gagne en 4, avec Benoît en 3. Malgré le peu de reprises, je n’ai pas très bien joué. Mauvaises sensations sur le billard, mauvais feeling avec les billes, trop de peur, mais beaucoup de détermination. Je ne veux pas du scénario de Chartres. Je m’accroche point après point, et finalement je m’en sort plutôt bien.

Salle du bc andernos

En quart de finale je joue Fabio Venditelli du club d’Ecully. La partie se joue maintenant en 200 points. On respire mieux. Avec Fabio je ne dois pas mal jouer. C’est un joueur très matcheur. Il peut réaliser une partie de haut niveau, 4 ou 5 reprises, et si la partie dure, il peut conclure sur une série de 100 à tout moment.

Il est vingt heures samedi soir quand nous commençons le match. Tirage à la bande, je gagne. Je décide de commencer suivant le plan que j’ai choisi pour ce début de saison. Le billard est roulant, les billes souples. Les organisateurs ont passés l’aspirateur juste avant notre partie, ce qui n’est pas toujours possible en tournoi. Je me sens bien.

Je réussi le point de départ un peu fort, suivi d’un "une pour trois" sur tout le tiers, et je commence à batailler avec les billes sur des points de demi distance. Je n’arrive pas à me rapprocher de l’ancre, mais là encore, je m’accroche, et continue mon chemin point après point. Je ne suis pas très concentré. J’entends les petits chuchotements qui viennent des spectateurs qui commentent mes points. C’a m’agace un peu trop et je lance un noir regard de leur côté.

Je décide de ne plus regarder personne et ne regarde que les billes ou le sol quand je me déplace autour du billard. La concentration vient, les points avec. L’arbitre annonce 100. Vers 120 je me disperse un peu et refuse un une bande effet contraire. Je suis sanctionné de suite et perds le contrôle des billes. Mais je me reprends, et après un déplacement des trois billes très bien joué, je me retrouve dans l’autre tiers pour finir les 200 points sur mouche.

Le lendemain matin sera une toute autre histoire en demi finale avec David Jacquet. 8H30, c’est l’heure de notre convocation pour cette partie. J’ai choisi de me réveiller le plus tard possible, 7H30, moi qui habituellement privilégie les trois bonnes heures nécessaires à un total réveil. Mais je suis fatigué et crois que sans ces trois heures, je m’en sortirai quand même.

salle du bc andernos

La partie commence, je suis un peu dans la lune. Je me rappelle mes objectifs histoire de sortir de cette mollesse. Ma tête se réveille, oui, mais mon corps? David me laisse commencer, c’est super. Point de départ très bien réussi. Rétro sur la pointée, rappel deux bandes, les billes se rapprochent. Au septième point, je fais un mauvais choix. Trop sur de moi sur un bille 2 collée à la petite bande, je choisi le piqué finesse, placement sur la 3 qui est à 30cm. Solution beaucoup trop délicate, et je prends le contre de la bille 2.

Ensuite je joue trop vite un rétro de 40 cm, je rate. Puis je rate de nouveau un trois bandes naturel. Puis un premier buttage. Ensuite je loupe mon placement sur un rétro dominante par manque de rétro. Le doute s’installe, mon geste se raccourcit. Avant ce match, je souhaitais finir la compétition aussi bien que je l’avais commencé, mais ce matin, c’est bien difficile.

9ème reprise, j’ai repris les billes et ne vais pas me laisser abattre. Je joue pour 90 points. Je peux les faire, mais ce matin c’est trop. Angle à 90°, reprise de dominante sur la 3. La bille 2 revient par une bande et je mets les trois billes à cheval sur la ligne. Non, je rate. Un autre buttage me renvoie sur la chaise. David en profite. Il joue mieux maintenant, très appliqué, une série parfaite de 82 le qualifie pour la finale et moi, je rentre au bercail pour comprendre ce qui c’est passé.

Prochain rendez vous le grand prix master cadre 47/2 à Ecully les 9, 10 et 11 novembre.

Alain REMOND Gagne à Chartres

Le tirage au sort me voit tomber dans la poule N°8 avec Alain REMOND, champion de France en titre, champion d’Europe 2003, et Olivier JONARD, vice champion de France 2002. Il faudra donc très bien jouer pour sortir de cette poule, où je crois avoir ma chance, tenant compte de mes dernières performances à l’entraînement.

les bénévoles du bc Chartres les bénévoles du bc Chartres préparent la salle.

Vendredi 19H, cinq minutes d’échauffement. Le point de départ est très délicat. Le billard allonge d’une mouche, mais le plus perturbant est le manque de souplesse des billes qui m’inquiète quand je joue un rétro.

La partie commence, je loupe le point de départ trop court. Olivier réalise six points. Je rate un deux bandes de plus de deux billes. Olivier rate à son tour. Les billes s’écartent. Nous ratons l’un et l’autre très facilement, et à la dixième reprise nous n’avons qu'une vingtaine de points au compteur. Ca s’engage plutôt mal.

Fabio Vendittelli joue un piqué une bande.

Ca continue. A la pause des 50 points, Olivier est en tête et nous jouons à trois de moyenne à peine. A la reprise j'ai la main. Je fais essuyer les billes et démarre sur un point de tiers très facile. "Il faut que je marque le coup maintenant".

C'est ce que je me dis à ce moment de la partie. Cinq points plus tard je rate de nouveau, sur un petit une bande placement en longueur, que je ne m’attends absolument pas à rater.

Olivier JONARD Claude BAUDUIN Patrick DUPONT

Mes sensations gestuelles sont lourdes. Mes repères visuelles quasi absents. Habituellement, quand je suis en position de tir, les informations visuelles que je reçois sont comme des lasers. Je vois si je réussis le point avant même de tirer. Je peux voir sans aucune application particulière si je vais rater à gauche ou à droite. Faire mes corrections au millimètre. Mais là je n’ai plus d’images, juste le son des spectateurs qui rigolent à la buvette. Sur la chaise j’ai beau essayé de me motiver davantage. Je reste perplexe devant toutes mes erreurs, même terriblement détaché. Mais je suis convaincu que tout va changer d’un moment à l’autre.

Johann GIRARD

Rien n’a changé. Je perds ce premier match, 100 à 75 en 27 reprises, m’ôtant avec cette médiocre performance, toutes chances de me qualifier pour la suite du tournoi. Mon deuxième match contre Alain REMOND samedi midi, tourne très vite à l'avantage d’Alain, qui mène 81 à 6 à la deuxième reprise. A la sixième c’est finit. 100 pour Alain. 38 pour moi. Alain REMOND gagne le tournoi de Chartres avec 10,37 de moyenne générale et 109 pour meilleure série, devant Brahim DJOUBRI qui pour son retour à la bande affiche son grand talent. Vous trouverez comme d'habitude tous les résultats sur kozoom.com.

Alain REMOND vainqueur au tournoi de bande chartres 2007/2008

De retour chez moi, j’analyse ma première prestation de la saison à la bande. Je suis resté dans l’attende. Dans l’attente de mes dernières performances à l’entraînement, persuadé que d’un moment à l’autre, j’allais basculer dans cet état de grâce où les billes sont grosses comme des pastèques, le radar complètement allumé, le coup de queue plein de sensibilité, et les points qui s'accumulent.

J’ai oublié peut être le plus important. Qu'il faut se battre, qu'il faut s'accrocher, que cet état il faut aller le chercher. J’ai oublié ma ligne de conduite de début de match. Jouer et réussir un premier point, malgré les difficultés des conditions de jeu présentes. Puis un second, un troisième, et ainsi de suite, jusqu’au moment où, et c’est cela qui est difficile car je ne sais jamais quand, je bascule.

Ensuite et là je me passe un peu de pommade. Je suis rentré de vacances le mercredi soir des Baux de Provence, des paysages plein la tête, sans jouer pendant une semaine. Sur ma chaise à Chartres, j’étais encore une peu là bas, sous le soleil, les oliviers, à manger de la tapenade et du caviar d’aubergine. A mon âge, je crois toujours au père Noël. Partir, puis revenir, au top de ma forme, sans jouer. Je retiens la leçon.

Les bénévoles du bc chartres au démontage.

Bravo et encore merci au Billard club de Chartres, au président et à toute son équipe de bénévoles, pour leur belle organisation, leur toujours chaleureux accueil. C'est un vrai plaisir de venir jouer à Chartres, même si l'on est éliminé trop vite.

A l'année prochaine pour votre dixième grand prix et bonne saison à tous.

Prochain rendez vous. Grand Prix Master de cadre 71/2 à Andernos Les Bains les 2, 3 et 4 novembre.