Laurent joue au carambole

Biographie

Né le 16 décembre 1959 à Montreuil sous bois, Laurent GUENET vit à Paris et c'est vers la fin de sa seizième année qu'il découvre le billard français. Ses premiers coups de queue, il les donne sur le petit billard d'un café du boulevard de la villette « Au Médoc » dans l'année 1976.

Quelques semaines après, dans l'espoir d'emprunter la queue de billard de son père, il avoue à ses parents fréquenter les cafés et jouer au billard. C'est la première fois ce jour, que son père lui parle du Billard Club La Comète.

championnat de france juniors b antony 1979

Trois mois plus tard il décide d'y venir et y découvre des billards de qualités, chauffés, où il peut admirer les parties de joueurs avertis. Les billes ne se déplacent plus que par la seule puissance du tir, mais rebondissent dans des parcours calculés, reproduits, et s'apprivoisent autant qu'elles ne se choquent.

Septembre 1976. Il s'inscrit au Billard Club La Comète et signe sa première licence. Bien vite la passion du billard le gagne, il délaisse ses autres activités sportives négligeant même ses études, au grand désespoir de ses parents.

Avril 1977, première compétition en juniors C. Il gagne avec 3,42 de moyenne et 39 de série.

Le Billard Club La Comète est un club très couru à cette époque, et plusieurs très bons joueurs s'y entraînent régulièrement. Soutenu par ses camarades de club, il bénéficie naturellement des connaissances de forts joueurs et en particulier de ceux de son père, classé alors 3ème catégorie du grand billard.

Dans la saison 78/79 il fait la rencontre de Roland DUFETELLE, champion d'Europe et moniteur national à la Fédération Française de Billard. Avec lui, le billard devient alors plus qu'une passion, une raison de vivre. Au championnat de France cadet, il réalise 23 de moyenne générale et décroche la médaille d'argent.

laurentguénet championnat de frnace cadre 47.2 Amiens 1987

De ce jour il n'aura cesse de devenir meilleur. Il s'entraîne régulièrement et continue d'étudier auprès de son professeur. Il est aussi sélectionné dans un stage organisé par la Fédération Française de Billard et encadré par le célèbre champion Jean MARTY. Les progrès se font rapide et en 1982 à La Rochelle, il gagne son premier titre senior à la partie libre 2ème catégorie.

Décembre 1983, déçu de sa prestation lors du championnat de France 47/2 espoirs de Corbeilles Essonne, il prend contact avec Francis CONNESSON, champion du monde en titre, avec qui il étudie pendant deux années. En 1985, lors d'une compétition de cadre 47/2 1ère catégorie au Billard Club La Comète, huit ans après son premier coup de queue, il accède à la toute catégorie.

En 1987, Laurent GUENET change de club et signe au billard club de Saint Maur des Fossés. En même temps qu'il entre dans les huit meilleurs joueurs de France, il devient avec Marc MASSE, le premier moniteur breveté d'état de la F.F.B.

Entraînements, compétitions, mais aussi cours et stages, Laurent est souvent sollicité. Il se déplace dans toute la France pour jouer ou pour donner des leçons. Sa vie tourne autour du tapis vert. Cette année, à sa deuxième participation au championnat de France 47/2 d'Angoulême, il finit cinquième et réalise son premier record de France avec une série de 300 arrêtée à la première reprise.

Laurent guénet au championnat de France cadre 47/2 1993 Cavalaire

Malgré cela la saison suivante est désolante. Laurent GUENET sature, le billard n'a plus le même goût. Laurent néglige ses entraînements, délaisse le billard, et au championnat de France 47/2 de Versailles finit dernier avec 10 de moyenne générale.

Après ce championnat, Laurent fait un break qui dure 4 années. Il continue d'enseigner mais ne participe plus aux compétitions. En 1994, après deux saisons jouées en Suisse où il gagne les championnats Libre, cadre 47/2 et 47/1, pour le Billard Club Plainpalais de Genève, et une en France, où il gagne le championnat 47/2 nationale 1 France pour le billard club de Livry-Gargan, il réintègre le championnat master français à Villers-Saint-Paul sans grand résultat.

La saison suivante, Laurent se cherche et quitte de nouveau la compétition.

Pas facile de se débarrasser d'une si grande passion. En 1997 âgé de 38 ans, le billard lui tient toujours à coeur et le désir de rejouer parmi les meilleurs refait surface. Habitant maintenant la Haute Savoie, il signe au Billard Club d'Annecy. Sa motivation paraît grande et plus stable. Il accepte les contraintes d'un entraînement régulier pour retrouver le haut niveau. Il est décidé et souhaite comme en 1987 reprendre sa place parmi l'élite nationale. Les progrès se font et les résultats aussi.

1998 médaille d'argent à la libre N1
1999 médaille d'argent au cadre 47/2 N1
1999 médaille d'or à la libre N1
2000 médaille d'or au 3 bandes par équipe LNA SUISSE avec le BC Lausanne
2000 médaille de bronze à la libre Master
2001 médaille d'or à la bande N1
2001 médaille de bronze à la bande Master
2001 médaille d'argent au cadre 47/2 Master

La saison 2000/2001, Laurent établit ses meilleures performances. Il réalise 104 de moyenne générale au championnat de France partie libre master de Cholet, 6,80 de moyenne générale à la bande au championnat de France master de Pont-de-Chéruy, et aussi 58,00 de moyenne générale au championnat de France cadre 47/2 master de Paris, avec une série sur mouche arrêtée de 300.

laurent guénet au championnat de france oissel 2006

A partir de là, Laurent GUENET ne quitte plus le haut niveau français et se classe master dans les cinq disciplines de jeu de série. En 2002 il gagne son premier titre master au cadre 47/2 devant Eric CASTANER à Châteaudun.

Ensuite il se place régulièrement sur les podiums. Sa meilleure saison est incontestablement la saison 2004/2005 où il gagne deux titres de Champion de France aux cadres 47/2 et 71/2, un titre de Vice Champion de France à la partie libre et une médaille de bronze au cadre 47/1. Il gagne aussi 3 grands prix du circuit national et finit Numéro 1 au classement général français.

Mais c'est à Mataro, Espagne, au championnat d'Europe de cadre 47/2 qu'il signe sa plus belle prestation. 6ème, 97,60 de moyenne générale, et premier record d'Europe, 300 de série sur mouche.

Carrière professionnelle

En 1986 poussé par sa fédération, Laurent GUENET fait le choix de devenir professeur de billard et obtient son diplôme d'état 1er degré. Depuis ce jour, il anime cours et stages au sein de la fédération française de billard et des centaines de joueurs, de tous niveaux, le choisissent comme professeur.

En 1995, il écrit son premier livre technique sur les bases fondamentales du billard sous le titre J'APPRENDS LE BILLARD. Il choisit de l'édité à compte d'auteur. 17 mois plus tard, il met à disposition des joueurs un deuxième livre qui traite cette fois, des points de rappel. En 1998, à la demande des professionnels du billard, il met sa pédagogie au service des joueurs débutants de billard à poche et écrit un livre sur les fondamentaux du billard américain.

Début 2004 Laurent GUENET présente deux nouveaux titres de billard français, traitant cette fois du jeu du tiers et de la série.

Ces cinq livres sont regroupées maintenant sous une même édition et sous le titre J'APPRENDS LE BILLARD.

Ses autres cotés

Si le billard façonne sa vie, il le pousse aussi vers d'autres chemins. Pendant l'adolescence, comme beaucoup de garçon le sport est sa principale distraction. Le tennis a toutes ses faveurs qu'il pratique parallèlement au billard, et il admire autant Bjorn BORG que Francis CONNESSON. Les clubs de tennis parisiens, encore peut nombreux à cette époque, sont envahis et il est difficile de jouer assidûment sans faire parti d'un club privé. Deux années partagées, il abandonne le tennis et ne pratique ensuite que le billard. La course a pied et la natation deviennent ses sports d'entretien.

A 25 ans, Laurent se découvre deux nouvelles passions. Avec ses camarades de billard, il apprend l'escalade sur les rochers de Fontainebleau et la pratique du yoga. Ces deux nouvelles activités l'écarte du billard compétitif quatre saisons.

L'escalade l'emmène jusqu'au falaises de Bavella en Corse, en passant par les calanques de Marseille et autres falaises françaises. Pour les connaisseurs, 6a, 6b était son niveau maximum. L'aventure en groupe, la découverte de lieu naturel, l'engagement physique et la pratique corporelle de ce sport, le font voyager dans tous les sens du terme sans regretter son éloignement du billard.

Laurent Guénet, 8ème au championnat d'Europe de cadre 71/2. Ecully France 2006.

Le yoga l'emporte bien plus loin. Il débute avec un livre d'André VAN LYSEBETH puis avec les conseils de son ami Eric CHEVRIER. Il connaît grâce à lui les centres de yoga installé par Swami VISHNUDEVANANDA dans toutes les grandes villes du monde, et bien sûr, celui de Paris qu'il fréquente chaque jour pour y faire sa pratique.

Avec le yoga, il part à la découverte de la philosophie hindouiste et de la pensée de la non violence tel que l'a fait connaître en occident le célèbre Mahatma GANDHI. Il voyage dans le monde pour connaître d'étonnant lieu spirituel et rencontrer non moins d'étonnant grands personnages tel que Arnaud DESJARDINS et surtout AMMA.

Il part aussi à la découverte de lui-même et d'un aspect que le billard ne lui a encore pas révélé. En 1990, il séjourne en Inde pour devenir professeur de yoga et se demande quelques temps, si lui aussi ne devrait pas s'installer dans cette voie du yoga.

Aujourd'hui, Laurent vit proche de GENEVE à la frontière franco-suisse. Une falaise de 500 mètres habite derrière chez lui et les beaux jours d'été il escalade encore quelques voies. Le yoga n'est plus si pratiquement présent dans sa vie mais reste toujours vivant dans son coeur et sa pensée.

En 1994, Laurent commence un long bout de chemin intensif dans une méthode de développement personnel, la méthode GRINBERG, qu'enseigne une amie Rita RÜTSCHE. A travers cette thérapie Laurent est ballotté dans des moments de vie intense. Il se découvre d'autres aspects et d'autres talents. Pendant ces deux années, il se cherche et bien sûr se perd. Puis il apprend à s'écouter, à choisir, et important, à assumer ses choix. En 1997, il retourne vers ses premiers pas qui l'appellent plus fort que le reste, et s'avoue véritablement sa première ambition, devenir champion de billard.